Logo

LE PSORIASIS, UNE MALADIE INFLAMMATOIRE CHRONIQUE


L’INFLAMMATION AIGUË, UN MÉCANISME PHYSIOLOGIQUE DU PSORIASIS

Des millions d’individus dans le monde sont affectés par des maladies inflammatoires chroniques, dont les plus fréquentes sont le psoriasis, le rhumatisme psoriasique et la maladie de Crohn.

L’inflammation aiguë est un mécanisme physiologique normal de défense en réponse à une agression extérieure. Dans certaines conditions ce processus inflammatoire, activé à tort, s’emballe et persiste, donnant lieu à une maladie inflammatoire chronique. Liées à une prédisposition génétique, ces maladies sont révélées par des facteurs déclencheurs qui varient au cours de la vie.

Quelles sont les manifestations inflammatoires du psoriasis ?

Les manifestations cliniques des maladies inflammatoires chroniques diffèrent selon les tissus touchés. Dans le cas du psoriasis, débutant le plus souvent chez l’adolescent ou le jeune adulte, la maladie inflammatoire se traduit par un renouvellement accéléré de l’épiderme. Apparaissent alors des plaques rouges, parfois douloureuses qui peuvent être recouvertes par des squames et entraîner des démangeaisons.

Quel est l’impact des lésions inflammatoires provoquées par le psoriasis ?

Les lésions se situent principalement au niveau des coudes, du cuir chevelu, des genoux, de la région lombaire, des plis cutanés, des pieds, des mains et des ongles. L’impact de ces maladies inflammatoires peut être dévastateur tant sur le plan physique que psychologique. Elles sont invalidantes et nuisent à la qualité de vie des personnes qui en sont atteintes, en affectant l’estime de soi, les relations sociales et les projets de vie.

L’arsenal thérapeutique s’enrichit avec l’arrivée de nouvelles molécules. Pour les patients les plus gravement atteints, des traitements comme les biothérapies vont agir à des étapes clés du processus inflammatoire et atténuer les manifestations cliniques. Une prise en charge inter-spécialités associée à l’importance de l’échange patient-médecin aideront à une prise en charge optimale.

CP-246632 - 07/2021